Achat immobilier avec un notaire

Achat immobilier avec un notaire

Avec l’aide de mon notaire je franchis pas à pas les premières étapes de l’investissement immobilier en toute sécurité !

Vous devrez peut-être vous préparer à certaines acquisitions, comme celle qui vous mènera à votre premier logement. Commencez par vous rapprocher de votre notaire pour réussir votre toute première transaction immobilière.

Il y a beaucoup de gens qui sont prêts à franchir le pas pour l’acquisition de leur première maison. Ils sont environ 600 000, c’est un peu plus d’un acheteur sur deux. En effet, avec une augmentation de 14,5 % en comparaison avec 2019, l’année 2021 enregistre 1,2 million de transactions immobilières dans l’ancien.

Des valeurs qui expriment le fort intérêt pour l’immobilier. De nombreux Français sont prêts à acheter leur premier bien immobilier. On peut remarquer qu’ils sont de plus en plus jeunes, car l’âge moyen d’après une étude du blog.comparimmoneuf.fr est de 32 ans en 2021, contre 37 ans il y a quelques années. Les jeunes se renseignent sur l’accession à la propriété dès qu’ils ont commencé à travailler. La tentation de vivre dans un logement avec jardin et offrant un lieu de travail à distance est forte, surtout quand on connaît la crise sanitaire actuelle.

Ce projet nécessite une certaine préparation dans un marché immobilier en constante évolution. Selon les chiffres les plus récents des notaires français, la hausse des prix des appartements français devrait déjà atteindre 4,8 % tandis que celle des maisons sera de 9,4 % à fin 2021.

Il n’y a pas de fatalité ! Il existe des opportunités pour tous les futurs acquéreurs avec beaucoup de motivation. Tous les primo-accédants auront plus facilement la possibilité de prendre possession d’un appartement ou d’une maison à condition de se faire accompagner par leur notaire.

Étape 1 : Optimiser son financement

Murs et toit de maison construit en pièces et billets

C’est le premier élément qui permet de financer son premier logement. En effet, en novembre 2021, selon l’Observatoire crédit logement / CSA, la valeur moyenne des prêts immobiliers sur 20 années est de 0,99%. Cette opération est beaucoup plus facile à réaliser puisque les taux d’intérêt des prêts immobiliers sont encore assez bas. De plus, depuis le 1er janvier 2022 l’obtention d’un crédit immobilier est limité maintenant à un remboursement sur un maximum de 25 ans et à un taux d’endettement de 35 % maximum.

Il existe également le PTZ, un prêt à taux zéro qui peut être accordé en fonction de la situation géographique du bien. Ce sont les deux leviers que vous devez activer en ce début d’année pour financer votre produit à moindre coût.

Quels sont les boosters disponibles ? Vous pouvez utiliser certains dispositifs pour augmenter votre pouvoir d’achat immobilier. Avant de vous envoler vers votre nouveau bien, il est important d’avoir une check-list et de calculer sa capacité d’emprunt.

Le prêt à taux zéro permet de financer l’achat d’un logement dans les grandes ou moyennes villes (zones A, B1 et B2) avec des variantes comme ci-dessous.

Part du prix du logement FINANCÉ par LE PTZ Zones A et B1
(grandes villes)
Zones B2 et C (Villes moyennes et rural)
Logement neuf 40 % 20 %
Logement ancien avec travaux 40 %

Les revenus ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources du PTZ. Celui-ci est déterminé par la localisation du logement et le nombre d’occupants. Il est remboursable sur une période comprise entre 20 et 25 ans. Toutefois, vous pouvez obtenir un différé de 5, 10 ou 15 ans pour commencer à payer vos mensualités.

– Réservé aux salariés du secteur privé, le Prêt Action Logement, d’une durée maximale de 25 ans peut s’élever jusqu’à 40 000 euros.

– Destiné à l’achat d’un bien immobilier dans un immeuble neuf, le Prêt Social pour le Logement Locatif permet d’acheter un bien après une période de location d’au minimum un an. Comme pour le PTZ des plafonds de ressources sont à respecter.

Plafond / nombre d’occupants Zones A et B1

Zones B2 et C

2 personnes

45 589 € 32 914 €

4 personnes

59 263 €

42 187 €

5 et plus

67 600 €

46 291 €

3 Astuces pour avoir toutes ses chances

  1.  Posséder 10 % du montant en apport personnel.
  2.  Démontrer la bonne gestion de ses comptes bancaires.
  3.  Envisager un montant d’emprunt correspondant à sa capacité de remboursement.

Étape 2 : Bien choisir son logement

Une fois que le banquier a approuvé le plan de financement, la deuxième étape consiste à explorer le marché pour trouver le bien immobilier. Il est recommandé d’accomplir cette mission accompagnée de son notaire et de son équipe immobilière.

Quelle démarche ? Les négociateurs immobiliers du notaire sont des hommes et des femmes de terrain qui gèrent tous les aspects de la transaction. Collaborateurs des notaires, ils ont accès aux nombreuses transactions liées à une séparation, une succession, un mariage. Ils accèdent en priorité aux informations sur les nouvelles propriétés qui arrivent sur le marché. Ils sont en mesurent de créer une liste d’offres quasi exclusives et de les présenter aux clients de l’étude. Ce service, spécialisé dans la négociation, s’appuie sur toutes les compétences juridiques de l’office afin que les transactions se concluent dans des conditions optimales.

3 Astuces pour avoir toutes ses chances

  1.  Se rapprocher de son notaire et de ses négociateurs immobiliers.
  2.  Définir les critères prioritaires du nouveau logement.
  3.  Visiter les biens correspondant à ses priorités de recherche.

Maison en campagne

Étape 3 : Bien déterminer la localisation géographique

La qualité de la situation géographique est la clé de la réussite d’un achat. Elle est essentielle pour que le bien immobilier puisse prendre de la valeur et être revendu facilement. En raison du marché, les gens ont tendance à conserver leur logement pendant 8 à 10 ans. C’est un fait important à prendre en compte, car de nombreux ménages déménagent après quelques années seulement en raison de leurs objectifs professionnels et personnels.

Quels sont les principaux critères à garder à l’esprit ? Il est toujours important de tenir compte de la qualité du quartier. S’il s’agit d’un appartement en ville, privilégier les biens proches des commerces, des écoles et des transports. Les principales caractéristiques d’une maison en zone rurale sont un accès facile et rapide aux infrastructures autoroutiers. Il y a aussi la proximité des services et des commerces qui vous permettront de ne pas trop utiliser votre voiture. Certaines villes comme Blois et Limoges attirent plus de résidents que les grandes agglomérations comme Lyon ou Bordeaux, car elles sont moins chères.

3 Astuces pour avoir toutes ses chances

  1.  Déterminer avec précision ses envies et besoins en habitation.
  2.  Bien sélectionner l’emplacement du logement.
  3.  S’informer sur l’environnement proche et son évolution.

Maison et sac d'argent en équilibre sur une balance

Étape 4 : Estimer et analyser les coûts

De nombreux acheteurs sont déroutés par la flambée des prix de l’immobilier. Avec l’augmentation des prix dans de nombreuses régions, le pouvoir d’achat immobilier se réduit. Le dernier rapport des notaires de France confirme la tendance à la hausse des prix des logements anciens. Il devrait être d’au moins 9,6 % en province.

À quel prix acheter ? Dans ce contexte de tension immobilière, il est crucial de trouver des biens au prix du marché. Pour cela, il faut faire appel aux services immobiliers des offices notariaux. Ces professionnels évaluent les propriétés, y compris les appartements et les terrains, avant de les mettre sur le marché. La méthode courante utilisée dite « par comparaison », est celle utilisée par toute la profession notariale. Elle détermine la valeur d’un bien par rapport à d’autres transactions dans la région pour le même type de bien, la même surface et le même état.

3 Astuces pour avoir toutes ses chances

  1.  Être réactif à toute proposition.
  2.  Être objectif entre le bien souhaité et celui pouvant être financé par son budget.
  3.  Proposer une offre d’achat réaliste pour ne pas rater une opportunité.

Étape 5 : Le notaire un conseillé de confiance

La rédaction du compromis est un domaine qui nécessite des précautions importantes.

Le choix du notaire

Quels en sont les avantages ? Le notaire complète à ce stade une description détaillée du bien immobilier à vendre. Le notaire prend en compte les différents diagnostics immobiliers qui pourraient ou non avoir un impact sur la bonne utilisation et la disposition du logement. Le notaire met également en avant l’obligation d’information du vendeur pour assurer la transparence de la transaction dans l’intérêt des deux parties.

Cet avant-contrat contient précisément tous ces éléments.

3 Astuces pour avoir toutes ses chances

  1.  Prendre contact avec les offices notariaux proche du lieu de sa recherche.
  2.  S’assurer d’être dans la base des futurs acquéreurs des notaires.
  3.  Consulter les biens immobiliers à vendre par les notaires sur immonot.