Réaliser son premier achat immobilier avec le notaire à ses côtés

Réaliser son premier achat immobilier avec le notaire à ses côtés

Devenir propriétaire, c’est possible. Quel que soit votre âge, votre situation familiale ou votre patrimoine, il est important de bénéficier d’un accompagnement de qualité afin d’éviter les mésaventures et les déboires. Vous pouvez compter sur le notaire pour vous donner les bons conseils pour réussir votre achat.

Pourquoi est-il recommandé de faire son premier achat immobilier ?

Maison en bois sur une calculatrice, réaliser son premier achat immobilier
  • Tout d’abord, parce qu’il est important de se constituer un patrimoine si vous en avez les moyens financiers. Cela vous permettra d’économiser de l’argent sur votre habitation. Il peut être préférable de rembourser votre prêt plutôt que de payer un loyer tous les mois.


Faut-il profiter du contexte actuel pour acheter son premier bien immobilier ?

Le marché immobilier de certaines régions est actif et attire de nouvelles personnes. Les taux immobiliers sont encore très bas, ce qui permet une plus grande capacité d’emprunt. Certaines banques ont simplifié le montage des dossiers d’assurance. Le PTZ, ou prêt action logement, sont accessibles aux primo-accédants. Toutes les aides liées à l’amélioration de la performance énergétique, sont autant de dispositions qui peuvent être utilisées pour privilégier l’investissement.


Quels sont les critères à favoriser pour bien choisir son premier logement ?

Votre acquisition doit répondre à vos besoins actuels et des prochaines années. Le projet est variable en fonction de votre lieu de travail, de votre mode de vie, de votre âge et de la composition de votre famille. Si vous devenez propriétaire d’une maison, vous serez le seul décisionnaire de l’entretien et des travaux. En revanche, si vous devenez propriétaire d’un appartement, vous devrez payer les charges de copropriété. Vous pouvez connaître l’historique de la consommation d’énergie, de la taxe foncière et d’autres détails avant d’acheter un bien ancien. Cependant, vous pourrez obtenir des garanties concernant la construction et les normes environnementales. Bien que les frais de notaire soient moins élevés, le prix d’achat sera généralement plus élevé. Pour éviter toute mauvaise surprise ou pour anticiper les développements urbains, il est important que vous examiniez d’abord le quartier et que vous demandiez des renseignements à vos voisins. N’hésitez pas à vérifier le PLU de la commune. Vous devez également examiner le prix au mètre carré par rapport à sa localisation. Il est important d’envisager la possibilité de revendre du bien.

Un jeune couple réalise projet immobilier et se protège


Que faut-il faire pour protéger le couple ?

Un jeune couple fait souvent le premier achat immobilier ensemble. Le mariage est le statut le plus sûr. Le bien appartient à la communauté du couple si vous vous mariez sans contrat. Chaque conjoint aura les mêmes droits. Le survivant d’un décès sera protégé et obtiendra une part du bien du conjoint décédé. Vous serez soumis au régime de la séparation de biens si vous n’êtes pas mariés civilement. Le bien appartiendra à chacun d’entre vous en fonction de la part indiquée dans l’acte. Celui-ci reflétera vos parts dans le financement. Si vous n’avez pas de testament, chacun de vous sera considéré comme propriétaire pour moitié. Un conjoint peut hériter de la part de son défunt partenaire, mais seulement s’il existe un testament. Cette part dépendra du nombre d’enfants. Vous deviendrez propriétaires en indivision proportionnellement à votre investissement si vous n’êtes ni mariés ni pacsés. Dans ce cas, vous ne bénéficiez d’aucune protection. Il peut donc être difficile pour les conjoints survivants de devenir copropriétaires avec les héritiers du défunt.


Quelles sont les raisons pour lesquelles il est recommandé de faire appel à un notaire ?

Consultation, négociation et conclure un achat immobilier avec le notaire

Pour assurer la sécurité juridique, le notaire vous accompagnera tout au long de votre projet immobilier.

Il vous aidera également à identifier les points de vigilance pour vous éviter les mauvaises surprises. Le notaire est un acteur local de confiance et fera une bonne estimation du marché local. C’est le moment de parler de votre situation matrimoniale et de vous renseigner sur le devenir du bien immobilier en cas de séparation ou de décès. En cas de revente, de transmission ou de transfert, les parts de propriété spécifiées dans l’acte imposeront un processus à suivre. Pour éviter toute déception, mieux vaut anticiper toutes ces questions !